La genèse

Au confluent de la Marne et de la Seine, aux portes de Paris et du territoire de Seine-Amont, Ivry Confluences est une opération de grande envergure d’environ 145 hectares. Situé au sud du quartier d’Ivry-Port, le site est appelé à devenir un important pôle de développement urbain, économique, social, environnemental et culturel de la ville.

Ivry-sur Seine offrira un nouveau paysage urbain, un nouveau cadre de vie pour ses habitants, ses entreprises et ses commerces avec le développement de plus d’1 million m². De grands équipements sont prévus, ainsi que des services et des commerces de proximité. Un parc public s’installera au bord de la Seine et remontera jusqu’au cœur d’Ivry Confluences. De nouvelles voiries seront créées dont une large avenue centrale paysagée. Les transports en commun seront développés.

. Comprendre le passé pour envisager son avenir

Petit village agricole jusqu’au 19e siècle, Ivry-sur-Seine prend rapidement l’envergure d’une véritable ville industrielle en multipliant sa population par treize entre 1806 et 1856. L’accès immédiat de la Seine, la route de Bâle et l’arrivée de la voie ferrée font d’Ivry-sur-Seine un secteur d’implantation stratégique, où de nombres d’industries fleurissent.

Forte de cette puissance industrielle, Ivry-sur-Seine accueille parallèlement une population ouvrière active qui se développe rapidement. Les considérations sociales modèlent ainsi le visage de la ville depuis toujours, initiant dès l’après-guerre la mise en place de plans de rénovation conséquents (logements et équipement publics).

A partir des années 1970, le quartier d’Ivry-Port a été marqué par un mouvement de désindustrialisation commun à l’ensemble de la vallée de la Seine. De nombreuses industries emblématiques d’Ivry-sur-Seine (SKF, SNFA, Yoplait, etc.) ont quitté le territoire, laissant d’importants espaces à l’état de friches. Le projet Ivry Confluences a été largement influencé par le passé industriel et populaire d’Ivry-Port sud :
-les dernières friches industrielles seront reconquises pour y développer des quartiers mixtes (logements, activités, bureaux et équipements),
-le tissu urbain traditionnel de la vallée de la Seine est respecté : maintien d’avenue faubourienne, présentation d’une part importante du tissu parcellaire et des cités d’habitat collectif,
-de nombreux vestiges du passé industriel de la ville trouvent une seconde vie dans le renouveau d’Ivry Confluences : conservation et mise en scène des cheminées sur l’espace public, réhabilitation de certaines halles industrielles.

. Comment est né le projet Ivry Confluences ?

Ivry Confluences s’inscrit dans la continuité d’une série de projets menés par la ville d’Ivry-sur-Seine (charte vers Ivry 2015) et l’association Seine-Amont développement (schéma de territoire partagé). La ville a engagé dès 2001, un processus d’élaboration d’un projet urbain sur le secteur autour de la place Gambetta.
Suite à une importante concertation, la ville a, par ailleurs, élaboré le Schéma de Développement d’Ivry Port qui fournit un cadre cohérent à toutes les interventions à venir sur le quartier. La libération progressive de nouvelles parcelles a nécessité l’élargissement du périmètre du Schéma d’Aménagement de Référence qui porte aujourd’hui sur 145 hectares : l’opération d’aménagement Ivry Confluences.

L’opération prévoit une programmation urbaine d’une grande mixité, avec notamment de grandes infrastructures, de l’immobilier d’entreprises (tertiaire, industriel et commercial), des logements diversifiés, des services et des équipements publics.